Bernard et Anémone


Bernard et Anémone (Inédit)

Je m’appelle Bernard, je me suis jusqu’à ce jour laissé bercer par la mer, inconscient des dangers, juste savourant le plaisir de vivre. Mais, j’ai soudain senti le besoin de me protéger, d’avoir un abri. Luisante et noire, spirale parfaite au bout pointu, une coquille de bigorneau vide roule sous la vague. Et voici toute trouvée une maison à la mesure de mon petit ventre mou. Je sens mes entrailles s’enrouler, mon cœur battre sous la nacre douce.

Ma joie est si forte que je fais plusieurs cabrioles sur le sable. J’ai envie de chanter. Avez-vous déjà entendu chanter un Bernard l’Hermite ?

Bientôt je veux savoir si mes congénères ressentent la même chose que moi, s’ils sont à ce point heureux de vivre ! Mais ils courent, me saluant d’un bref coup de pince et si je m’approche un peu plus, avide de discourir, se tiennent prêts pour la bagarre comme si je voulais leur voler leur bien. Étrange !

   … Fin de l’extrait.


Comments are closed.